Comment changer son contrat d’électricité lors d’un déménagement ?

Vous avez décidé de changer de fournisseur d’électricité pour faire des économies.

Vous avez donc souscrit un nouveau contrat chez un fournisseur alternatif. Mais vous ne savez pas comment procéder pour changer votre contrat d’électricité lors d’un déménagement ? Nous allons voir çà de plus près.

Changer de fournisseur d’électricité lors d’un déménagement

Pour réussir un déménagement, il faut penser à tout. Qu’il s’agisse de l’emballage, du transport ou encore de la location d’un camion, tous les aspects doivent être pris en considération. Mais avez-vous pensé au changement de fournisseur d’électricité ?

Lorsque vous changez de domicile, il est important de bien anticiper la mise en service du compteur électrique. Pour cela, vous pouvez choisir le fournisseur d’énergie qui vous convient et souscrire à une offre.

Changer de fournisseur d’électricité : pourquoi faire ? Vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité parce que votre ancien fournisseur ne correspond plus à vos besoins ? Votre ancien contrat n’est pas adapté à votre consommation actuelle ? Votre ancien fournisseur ne propose pas l’offre qui vous intéresse ou qui répond le mieux à votre profil? Avantages et inconvénients du changement de fournisseur.

Le changement de fournisseur peut être une solution simple pour les personnes souhaitant réduire leurs factures d’énergie. Cependant, ce nouveau contrat peut se révéler plus onéreux que l’ancien si aucune comparaison n’a était effectuée avant la signature du contrat.

La procédure est généralement assez simple et rapide : Il suffit simplement aux clients concernés par un déménagement ou des travaux chez eux (changement des radiateurs électriques)de contacter son gestionnaire de clientèle pour demander un devis. Suite à cette demande, ils recevront rapidement des propositions tarifaires adaptés à leurs besoins.

Comment mettre fin à votre contrat d’électricité ?

Vous êtes libre de choisir votre fournisseur d’énergie. Cependant, vous pouvez également changer de fournisseur d’énergie si vous le souhaitez.

Vous pourrez alors mettre fin à votre contrat avec votre ancien fournisseur d’énergie et souscrire un nouveau contrat auprès du fournisseur de votre choix.

Pour cela, il faudra suivre les démarches suivantes :

  • Comparer les offres des différents acteurs du secteur en utilisant des comparateurs en ligne ou en demandant des devis aux différents prestataires,
  • S’assurer que le contrat est adapté à ses besoins et qu’il propose une offre intéressante sur le plan tarifaire,
  • Dans la mesure où vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité, il faudra procéder au relevé du compteur afin de réaliser une estimation précise des consommations futures ,
  • En cas de déménagement, la résiliation du contrat est automatique si elle intervient avant la mise en service du compteur (dans un délai maximum de 10 jours).

Si le nouveau logement ne dispose pas encore d’un compteur Linky, il sera possible à tout moment de demander la mise en service du compteur électrique.

La résiliation du contrat d’électricité en cas de déménagement

Lors de votre déménagement, vous avez résilier votre contrat d’électricité en établissant un nouveau contrat à votre nom. Cette démarche est obligatoire pour tout changement de fournisseur. Si vous êtes encore chez le même fournisseur d’électricité, il faut noter que l’ancien locataire reste redevable des sommes dues au titre de la consommation d’énergie du logement qu’il occupait et ce jusqu’à la date effective de résiliation du contrat par le nouvel occupant. Pour cela, il doit transmettre les index relatifs à la période durant laquelle l’occupant était locataire et les informations permettant de calculer sa consommation moyenne annuelle (CMA).

Les frais de mise en service sont réglés en une seule fois. Aussi, si vous changez simplement d’adresse sans emménager dans un nouveau logement, vous ne devrez pas payer les frais liés aux travaux ou modifications effectués sur le réseau électrique depuis votre ancien domicile. En effet, les frais liés aux travaux ou modifications effectués sur le réseau électrique ont été pris en charge par l’ancien occupant avant votre arrivée.

Vous pourrez alors bénéficier plus rapidement des services liés à l’alimentation électrique et profiter pleinement des appareils mis à votre disposition (TV par exemple).

Il est important que ces frais soient pris en charge par l’ancien occupant car ils peuvent augmenter considérablement la facture finale du client qui souhaite quitter son logement actuel pour un autre plus spacieux ou plus moderne.

Les formalités à accomplir pour changer de fournisseur d’électricité

Avant de changer votre fournisseur d’électricité, il est important de vous assurer que votre contrat actuel ne se termine pas avant la fin du délai de résiliation. En effet, si vous décidez de quitter un fournisseur pour en rejoindre un autre, le premier doit donner son accord et restera libre de ses tarifs jusqu’à l’échéance du contrat. Au moment où vous remplacerez votre abonnement électrique par une offre plus intéressante, le nouveau fournisseur devra prendre en charge les formalités liées au changement et à la résiliation.

Votre ancien fournisseur doit ainsi envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à tous les clients chez qui il est titulaire d’un contrat électrique.

Il doit préciser les modalités du changement (dont notamment le nom du nouveau prestataire).

Le client peut refuser ce changement mais cela entraînera des frais supplémentaires qui seront facturés par le nouvel opérateur. Si vous êtes locataire, vous pouvez demander à votre propriétaire d’effectuer cette démarche pour votre compte. Dans tous les cas, il convient d’adopter un comportement responsable afin que les installations soient protégées contres toute forme d’intrusion ou d’agression extérieure (vandalisme) lorsque le domicile est inoccupée.

La règlementation impose aux occupants des logements privés la souscription à une assurance couvrant les risques liés aux branchements électriques extérieurs (risque électrique) et aux appareillages fixes situés sur les parties communes des immeubles collectifs (risque incendie).

Les démarches à suivre pour résilier votre contrat d’électricité

La résiliation d’un contrat de fourniture d’électricité est une démarche relativement simple. Cependant, si vous êtes en déménagement et que vous souhaitez résilier votre contrat avant l’emménagement, il est important de connaitre les différentes étapes à suivre. Pour cela, il faut tout d’abord s’assurer que le nouvel occupant du logement est bien le titulaire du contrat. Ensuite, il faut savoir qu’il existe plusieurs moyens pour réaliser la résiliation d’un contrat.

Le plus courant reste le courrier envoyé au fournisseur par lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous pouvez également utiliser un formulaire type de résiliation à envoyer par mail ou encore faire appel aux services des prestataires spécialisés sur internet qui se chargent de faire les démarches à votre place (par exemple : papernest).

Les démarches à suivre pour résilier un contrat d’électricité ? La première chose à faire est donc de contacter le fournisseur afin qu’il puisse procéder à la mise en service du compteur suite au changement d’adresse.

Il faudra ensuite penser à mettre fin au contrat et ce, avant l’emménagement du nouveau locataire ou propriétaire du logement concerné.

Il existe plusieurs solutions pour effectuer la résiliation d’un contrat pour une raison ou une autre, comme le transfert vers un autre fournisseur ou encore la demande de clôture du compteur auprès du gestionnaire de réseau (Enedis).

Comment choisir son nouveau fournisseur d’électricité ?

La société Energie Info vous aide à choisir un fournisseur d’électricité. Dans cette optique, il est important de prendre en compte différents critères et de comparer les offres proposées.

Vous pouvez souscrire votre contrat avec un fournisseur d’électricité via le web ou par téléphone.

Il faut savoir que depuis 2007, la concurrence est plus forte pour le marché de l’énergie en France. Ainsi, il est possible de choisir son fournisseur d’électricité parmi les acteurs suivants :

  • EDF
  • GDF Suez (Engie)
  • Direct Energie
  • Poweo
  • Altergaz
  • Planète Oui

Les grands groupes ont tendance à imposer leurs tarifs aux consommateurs, ce qui peut être problématique pour ceux qui ne maîtrisent pas bien la langue française ou qui n’ont pas suffisamment comparés les offres des différents acteurs du marché. Pour éviter ce problème et se tourner vers un fournisseur d’électricité moins cher, il est recommandé avant tout de faire une simulation sur Internet afin d’avoir une idée claire des tarifs proposés par chaque fournisseur et opter pour le meilleur rapport qualité/prix selon ses besoins en énergie et sa consommation moyenne annuelle.

Le prix du kilowattheure (kWh) varie selon les heures pleines/heures creuses et la puissance du compteur auquel vous êtes abonnés.

Le montant total facturée dépendra donc principalement de ces informations essentielles :

  • L’option tarifaire Heures Pleines / Heures Creuses
  • La puissance du compteur

Quel est le prix de l’électricité en France ?

Selon le type de logement que vous possédez, l’électricité sera facturée différemment.

Le prix de l’électricité varie selon le type de logement. Si vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison, vous payerez un abonnement à votre fournisseur d’énergie, et ce montant ne dépendra pas du prix au kilowattheure. Ainsi, plus votre consommation est élevée, plus les factures sont importantes.

Il est possible de payer moins cher si vous avez recours à des gestes simples comme limiter la température de votre domicile ou utiliser des ampoules basse tension ou encore opter pour des radiateurs à inertie.

Votre fournisseur peut également consentir à un rabais sur le prix du kWh en cas d’utilisation efficace d’un chauffe-eau thermodynamique ou solaire par exemple. Un autre moyen pour réaliser des économies est de choisir une offre avec un prix du kWh inférieur aux tarifs réglementés en vigueur sur le marché national (TRV). Cette solution n’est toutefois envisageable que si la différence entre les TRV et les offres proposées par votre fournisseur à titre indicatif est suffisamment importante pour justifier la souscription d’une telle offre.

Pour changer de fournisseur d’électricité, il faut prévoir un délai de 3 semaines pour la mise en service du nouveau contrat. Il est possible de souscrire à une offre chez un concurrent après la résiliation du contrat d’origine, mais cela entraîne des frais pouvant aller jusqu’à 150€.